ACSP MULHOUSE
BP 1403 - 68071 MULHOUSE CEDEX
03.89.09.21.50
 
:    
Calendrier 2018 des animations
09 / 01
Assemblée Générale  
23 / 01
Vins d'Alsace : Les Assemblages
20 / 02
Au sud de la Côte de Beaume, le Chassagne Montrachet
20 / 03
Mets et vins
17 / 04
Ces vins avec de drôles de noms
15 / 05
Vins du Pays de l'Aveyron
12 / 06
Le Merlot à travers le monde
10 / 07
Les Crémants d'Alsace déclinés en différents cépages+ Barbecue
18/ 09
Ces vins qu'on oublie dans sa cave
16 / 10
Vins des écoles viticoles de France
15 / 11
Soirée Beaujolais nouveau
11 / 12
Les Grands Vins d'Italie

Autres animations
04/02
La Percée du Vin Jaune à l'Etoile
23 juin
Sorties restaurant ""les Quatre Saisons "
au Frenz

Visite d'une cave

Challenge œnologique PSA

Tarif

Timbre ACS en vigueur
   - 15 € personnel et
      retraité PSA

   - 40 € personne
      extérieure


              +

une participation pour les vins dégustés et pour les frais d'animation

Activités

Activités       
- Initiation à la dégustation
- Séances de dégustation
  de vins.
- Séances
de dégustation
  mets et vins
- Sorties dans le vignoble
- Sortie restaurant
  oeno-gastronomiques.

Lieux              
Bungalow de l’ACS

Horaires       
1 fois par mois les mardis
     de 16 h 30 à 19 h 00

Contacts

Présidente :          
  Gisèle BEHREND
06 95 91 97 63
aetg.behrend@evhr.net

Trésorier :
  Paul MARTIN
06 73 61 57 72
claudepaul68@gmail.com

Secrétaire :
  Danielle WERNER
06 09 50 39 57
werner_danielle@orange.fr

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
smiley_
 
MARDI
15
MAI
2018
Les Vins du
Pays de l'Aveyron
au Bungalow de l'ACS
de 16h30 à 19h
 

 
 Ces vins avec de drôles de noms
 
animés par André ROTH
 
Mardi 17 avril 2018
 
de 16h30 à 19h00
au Bungalow de l'ACSP
 
 
 
 
Quel type de  vins se cache derrière  ses dénominations originales voire provocatrices comme
- La TIRE
- Vielle Mule
- De fil en aiguille
- Le Loup dans la Bergerie
- French BULLBOG
- Lubrifiant social
- La Banquière
- Le Vin de Merde.
 
Est-ce du marketing ? … de la dérision ? … ou de l'humour ? …
Doit-on s'attendre à un vin bas de gamme ou au contraire à un bon petit vin, travaillé avec soin ?
Peut-être aurons-nous quelques réponses à l'issue de cette séance.
 

Prix de la séance : 5,00 €uros
 
    
Les inscriptions sont à effectuer avant le 17/03 par téléphone ou par courriel auprès des membres du comité
 
 
 
 
Bonjour chers amis !
 
 
Record battu !!!!
22 personnes présentes à l'appel
 
 
Il est vrai qu'avec Frédéric, c'est sûr, la séance sera très animée et pleine de surprises. Je vous laisse juge …..

On part d'une quiche classique (ou plutôt d'un moelleux car la pâte n'aurait pas supporté le voyage)
  • fromage et lard… vous auriez mis quoi avec ????  Un Crémant d'Alsace Brut !!! Oui mais de chez Preiss Zimmer, un assemblage Pinot blanc et Chardonnay
Grâce à sa la vivacité, le Crémant s'associe parfaitement au gras de la quiche
 
Vous remplacez le lard par
  • du saumon, des crevettes, des câpres et une brunoise de légumes et vous servez avec un Saint Emilion de Franc BAUDRON de 2016, le Verso du Recto/Verso (50%  Sauvignon, 50% Sémillon)
Le gras du Sauvignon cherche le saumon pour arriver à un bel équilibre
 
  • du chèvre et de la tomate confite avec un Moulin de Gassacde 2016, pas un rouge … un blanc … Et oui ça existe (40% Grenache blanc, 30% Sauvignon et 30%Terret blanc)
Le grenache gère très bien l'acidité et le côté métallique de la tomate, ce que n'aurait pas fait le Saint Emilion
 
  • du poireau, du kassler fumé et des escargots. Et cette fois oui… avec un Vilain P'tit Rougede 2016, un vin de Touraine du domaine Vincent Ricard
Le poireau pour le végétal du vin, le kassler fumé pour son côté animal et les escargots pour la texture. Et là, c'est le mariage parfait
 
  • du chorizo, des noix et du comté avec … c'est la surprise !!!! Le Grand Apéritif du Chalet fabriqué par Les Cuvées Vosgiennes.
Vous connaissiez ???  C'est une boisson à base de bois de chêne. On fait  fermenter de l'eau, du sucre, du jus de citron et du bois de chêne
Franchement avec le chorizo fort ça vaut la découverte
 
  • et enfin, du roquefort,des pommes et des raisins secs que vous mariez avec un liquoreux, un Sainte Croix du Mont Château Dorléacde 2014
Ah ! Le mariage des fromages persillés  avec les vins liquoreux  !!!
 
Et oui avec des quiches, on peut boire un crémant, un blanc, un rouge ou un liquoreux

De quoi faire des soirées Quiches ....
 
 
______________________________________________________________________________________________________________
 
 

Bonjour chers amis !
 
Cette fois, je vous emmène pas trop loin, au sud de la Côte de Beaune,
au Chassagne-Montrachet.
 
Tout de suite, une petite mise au point : Le "T" de Montrachet ne se prononce pas ! On prononce bien "Mon-rachet".
 
Ce large et beau coteau porte à l’excellence les deux cépages bourguignons :
le Pinot Noir et le Chardonney
qui s’épanouissent côte à côte en raison de la complexité des terroirs.
 

 
Tous les vins dégustés au cours de cette séance viennent d’un même producteur, le domaine JOUARD Gabriel & Paul. En effet, notre amie Danielle (pas moi, celle dont le nom commence par un R.) connait très bien ce domaine pour y avoir appris tous les gestes et travaux à effectuer avant les vendanges, et participe maintenant à la bonne marche du domaine. Ce qui est super les amis, c’est qu’en plus de notre animateur André, elle partage également avec nous ses connaissances acquises auprès de ces viticulteurs. Merci Danielle !!!
 
Comme d’habitude, je vous les présente dans l’ordre de dégustation.
      
 
 
 
Les Blancs, 100 % cépage Chardonnay :
 
1 – CHASSAGNE-MONTRACHET - 2012
Clair, lumineux, beau disque gras. Gustativement suave puis une certaine acidité, légèrement boisé. Un  vin frais, agréable.
 
2 – 1er cru “LES BAUDINES” - 2012
Un vin minéral, floral. Gustativement, des parfums d’agrumes, pamplemousse. Vin assez minéral.
 
3 – 1ercru “MORGEOT” - 2011
Petit coup de nez beurré. Vin suave en bouche avec juste ce qu’il faut d’acidité à la fin.
 
4 – 1er cru “LES CHAUMEES” Clos de la Truffière - 2011
Un vin jaune brillant. Le premier coup de nez est boisé. En bouche, l’alcool est très présent, les agrumes également, un vin très équilibré avec une belle longueur en bouche. Sur les 4 vins blancs, c’est mon préféré.

Les Rouges, 100 % Pinot Noir :
 
5 – CHASSAGNE MONTRACHET - 2010
De couleur rouge légèrement tuilé/brique. Au premier coup de nez, des odeurs boisées et de mûres suivies par des parfums d’épices et de cerises. En bouche, une explosion d’arômes avec les tanins très présents. Une superbe découverte, un vin à retenir absolument !
 
6 – CHASSAGNE-MONTRACHET Vieilles Vignes - 2011.
 De couleur rouge foncée, violacée. En bouche, une petite attaque boisée puis un léger parfum de caramel. Un vin intéressant mais qui n’a pas de comparaison avec le précédent.
 
Pour les amateurs de vins blancs, je vous conseille vivement de goûter ce vin sec qui change de nos vins alsaciens, une autre élégance, un autre charme, à essayer absolument ! Merci Danielle pour cette découverte.
 
A très bientôt les amis !
 
D.W
      
 
 
 
______________________________________________________________________________________________________________
 
Bonjour chers amis !
 
Là, il fait froid et gris, je ne vous emmène pas en voyage comme d’habitude, nous restons "à la maison" dans notre belle Alsace. Vous aurez deviné de quoi je vais vous parler : de nos vins d’Alsace bien sûr.
 
Si l’Alsace se démarque des autres régions viticoles de France par la diversité des vins monocépages, elle a de tout temps réservé une part importante de sa production à l’élaboration d’assemblages dont les plus connus sont l’Edelzwicker et le Gentil. Mais cette belle séance nous a permis d’en découvrir bien d’autres ...
 
Nous avons dégusté 8 vins différents (enfin, notre présidente en avait prévu 6, mais notre animateur André et notre collègue Jean-Claude ne peuvent se priver de vouloir nous faire plaisir et ont apporté chacun une bouteille supplémentaire).


 


Comme d’habitude, je vous les présente dans l’ordre de dégustation.
 
1 - La bouteille “d’ANDRE” ... Je veux dire, celle qu’André nous a apportée
Et surtout, celle qu’il a vinifiée lui même, avec ses propres raisins.
Un vin légèrement trouble, agréable au nez, muscat très présent. Gustativement, l’acidité est présente mais agréable, citronnée et le muscat est toujours bien présent. Bravo André pour ce vin maison.
 
2 – TRIPTIK de Charles KELLNER. Un mélange de 3 cépages tenu secret.
Une découverte ! . Un vin très agréable.er coup de nez de Pinot Gris, gustativement très souple au parfum de coing avec une belle tenue en bouche. A retenir absolument !!
 
3 – DOPFF AU MOULIN CRU de chez DOPFF à RIQUEWIHR.
Il contient les cépages suivants : Sylvaner, Riesling, Gewurztraminer et muscat.
Petit coup de nez de fleurs champêtres, légèrement épicé. Gustativement relativement sec avec belle acidité et parfum de thé vert. Vin intéressant, surtout avec des sushis.
 
4 – DOPFF AU MOULIN SPECIAL FRUITS DE MER de chez DOPFF à RIQUEWIHR.
Il contient les cépages suivants : Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling et muscat.
Tout simplement un vin “spécial fruits de mer” 1er coup de nez minéral, attaque en bouche franche, excellent sur des crustacés.
 
5 – L’AS DE B  de chez Agathe BURSIN  - Les cépages ?? André nous les a si joliment énumérés : toute l’Alsace dans un verre
!! Tous les cépages sont présents.
Un vin calcaire, très aromatique mais vu le mélange de cépages, difficile de reconnaître lequel est le plus présent, mais le Pinot Gris semble quand même l’emporter sur les autres. Un vin équilibré, élégant (pas mal de sucre). Petite précision que Jean-Claude a bien voulu nous donner : le “B” de son nom n’est pas le B de Bursin mais le B de la célèbre couturière et styliste AGNES B.
 
6 – BLACK TIE  de LA CAVE DES VIGNERONS à PFAFFENHEIM – Un mélange de Pinot Gris et Riesling.
Une attaque souple, la rondeur du Pinot Gris et le petit piquant du Riesling, une belle surprise en bouche. Excellent avec un poisson grillé.
 
7 – LE CLOS CHATEAU D’ISENBOURG – LES TOURELLES de chez DOPFF & IRION à RIQUEWIHR.
Il contient les cépages suivants : Riesling, Pinot Gris, Gewurztraminer  et Pinot Blanc.
1er coup de nez de pétrole (le Riesling), pelure de pamplemousse. Plutôt équilibré en bouche, doux, souple avec une finalité acide aux parfums d’agrume. Un vin avec beaucoup de caractère, tout simplement excellent.
 
8 – Esprit de calcaire de chez Agathe BURSIN ... La bouteille “de JEAN-CLAUDE” ...
Je veux dire, celle que Jean-Claude nous a apporté, un millésime 2011, 14,5°... ça promet ....
Effectivement, un beau jaune doré, un premier nez de bois toasté, de chêne puis une odeur d’eau de Vie, de rhum envahi nos narines.
Un vin puissant qui rappelle le Vin Jaune, une merveille sur un vieux comté ou une tome de Savoie.
Merci Jean-Claude pour ce trésor sorti de ta cave.
 
Voilà les amis pour ce beau petit tour en Alsace, n’hésitez pas à vous arrêter chez nos viticulteurs qui seront toujours fiers de vous présenter leurs assemblages originaux qu’il faut absolument découvrir. Sortez des sentiers battus, vous ne le regretterez-pas ! ! !
 
A très bientôt les amis !
 
D.W
 
 
 
 
______________________________________________________________________________________________________________
 
 
Chers amis,
 
Depuis les quelques années que je partage avec vous mes expériences et que vous me lisez, vous avez certainement remarqué que la dernière séance du mois de décembre, celle qui précède juste les fêtes, est toujours spéciale, voir exceptionnelle. Gisèle notre présidente et André, notre animateur, ne sont jamais à court d’idées pour nous faire plaisir et nous épater.
 
Cette année,  je ne sais pas trop quel mot employer pour qualifier cette séance du 12 décembre : "spéciale",  "exceptionnelle", ces mots me paraissent bien faibles au regard des vins qui étaient proposés à la dégustation, ce fut tout simplement  une séance hors du commun.
Si notre présidente et notre animateur jouent toujours un rôle important dans l’organisation de chaque séance, cette fois, c’est un membre et ami, Jean-Claude, qui est à l’origine de ces merveilleuses découvertes.
Il nous a offert 8 bouteilles de sa cave … Je ne devrais pas dire bouteilles, mais des bijoux, le plus ancien, un millésime de 1982, le plus "jeune", un millésime de 1989.
 
Je vous égrène ci-dessous ces vins avec chaque fois, nos humbles avis.  Vous verrez les amis, ce n’est pas souvent dans sa vie que l’on goûte à des vins d’exception, des produits provenant de châteaux et domaines emblématiques, des grands terroirs et des années exceptionnelles.
Nous les avons dégustés dans l’ordre énuméré ci-dessous.
1 -Château COS d'ESTOUREL, un St Estèphe 2e Grand Cru du Médoc  de 1985
91 ha sur graves et argiles calcaires
Cépages : Cabernet Sauvignon 75 % - Merlot  23 % - Cabernet Franc 1 %
 1er coup de nez : cerise noire, fruits compotés.
2ème coup de nez : animal, cuir
En bouche : attaque franche, tanins, notes de fruits, élégance.
Impression générale : excellent
 
2 -Château COMTESSE PICHON LONGUEVILLE, un Pauillac de 1986
Propriétaire : Louis Roederer en 2007
85 ha dont 11 ha sur St Julien
Cépages : Cabernet Sauvignon : 45 % Merlot -  35 % Cabernet Franc 12 % -  Petit Verdot 8 %
 1er coup de nez : bois, alcool,
2ème coup de nez : confiture de mûre, toasté, fauve délicat, cire d’abeille
En bouche : onctueux, astringent
Impression générale : excellent, peut se garder encore 15 ans
 
3 -Château LYNCH BAGES un Pauillac 5ème Grand Cru Classé de 1982
Famille JM CAZES depuis 1938 (aussi propriétaire du Château Ormes de Pez)
100 ha sur les croupes de Pauillac
Cépages : Cabernet Sauvignon 75 % - Merlot 15 % - Cabernet Franc 10 %
 1er coup de nez : animal assez présent
2ème coup de nez : cuir, café
En bouche : assez souple, aucune agressivité, très rond.
Impression générale : très bon, mais presque dépassé, à boire absolument.
 
4 -Château LA CONSEILLANTE, un Pomerol de 1989
Famille NICOLAS depuis 1871
12 ha terroir argileux
Cépages : Merlot 80% - Cabernet Franc 20%
 1er coup de nez : café, légèrement animal
2ème coup de nez : grande complexité, note de fruits
En bouche : doux, harmonie des parfums
Impression générale : excellent, à boire de suite
 
5 -Chateauneuf-du-PapeDOMAINE LES CAILLOUX d'André BRUNEL & fils  de 1989
21 hectares en appellation Châteauneuf du Pape, dont 2 de blanc, répartis sur une dizaine de quartiers.
Les sols sont variés, galets roulés bien sûr mais également sols sablonneux et argileux.
Encépagement rouge :
70% de grenaches : la puissance, la rondeur et les arômes de fruits rouges écrasés
17% de mourvèdres (en sols argilo-sableux) : structure, tanins fermes
10% de syrah : arômes de fruits noirs frais et couleur
3% de cinsaults : légèreté à l’ensemble
 1er coup de nez : fauve, alcool
2ème coup de nez : notes animales très présentes
En bouche : tanins souples mais l’alcool est très présent
Impression générale : ce fut le seul qui peut, certes, être encore consommé mais est "passé"
 
6 -CHAPOUTIER TAIN L’ERMITAGE, un Côte du Rhône de 1989
Parmi les 500 plus grandes fortunes !
Avec 350 ha de vignes, 150 salariés et un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros, Michel Chapoutier est passé d'une production annuelle de 4 à 8 millions de bouteilles en moins de dix ans !
11 sélections parcellaires et près de 50 vins de terroir Ermitage.
Cépage : 100 % Syrah en terroir granitique vigne entre 90 et 100 ans.
                   4 ha en contre bas de la chapelle St Christophe.

Chers amis, je ne me suis pas trompée, il s’agit bien de l’Ermitage sans H. André nous fait remarquer qu’il s’agit d’un vin d’exception, d’une petite parcelle sur terrasse d’alluvions glaciers composée de galets roulés et d’argile. Selon le millésime, ce vin peut être conservé de 30 à 60 ans, voire même de 50 à 75 ans. Petit bémol, la bouteille en millésime 2014 vous reviendra à 188,00 € - je parle bien de la bouteille et pas du carton bien  sûr !!! -
 1er coup de nez : fauve très présent
2ème coup de nez : les arômes sont lents à arriver en raison de l’âge du vin puis des notes de bois exotiques, petits fruits noirs, poivre noir, des parfums tout simplement splendides.
En bouche : tanins très présents, réglisse, beaucoup de puissance  avec une grande onctuosité.
Impression générale : André a promis un vin d’exception, et bien les amis, ce fut un vin d’exception, rond, soyeux …. Même pas craché celui-là !!!
 
7 -  La MOULINE de Guigal, un Côte-Rôtie de 1986
Domaine GUIGAL fondé en 1946 - 60 ha.
Côte rôtie (230 ha au sud de Vienne - avant Condrieu) exposition Est - SE
Cépage : 90 % Syrah – 10% viognier en terroir siliceux + lœss calcaire.
1er coup de nez : fauve, cuir
2ème coup de nez : Notes exotiques, poivre
En bouche : vin assez tanique
Impression générale : très intéressant, n’a toutefois pas retenu mon attention par rapport au précédent… Bien sûr, après tant de délices, on devient difficile ….
 
8 - Château de FARGUES, un Sauternes de 1988
Producteur : LUR- SALUCES depuis 1472 !
20 ha graves et argiles
Cépage : Sémillon 80 % Sauvignon 20 %
1er coup de nez : confiture de coings
2ème coup de nez : miel, caramel
En bouche : J’ai l’impression de manger du pain d’épice, mais en mieux !!! Un délice
Ce Sauternes 1988 = millésime du siècle … Pas craché non plus celui-là !!!
 
 
 
 
 
 
 
Voilà les amis, je voulais, même si c’est un peu plus long, partager avec vous mes émotions et mon ressenti individuellement pour chacun de ces vin exceptionnels.
 
Je voulais remercier, aussi au nom de tous les participants à cette soirée, Jean-Claude de nous avoir permis de faire cette dégustation exceptionnelle.
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très belle année 2018, tout d’abord la santé, plein de petits et grands bonheurs, ainsi que de belles découvertes œnologiques.
 
A bientôt !
D.W.